Tomber enceinte pendant les règles, mythe ou réalité ?

Tomber enceinte pendant les règles, mythe ou réalité ?

C’est une question récurrente que tu te poses peut-être. Et en théorie, il n’y a qu’une seule réponse possible : il est impossible de tomber enceinte pendant les règles. Mais comme toutes théories, il y a une exception. Il est ainsi possible, dans de très rares cas, qu’un rapport sexuel non protégée pendant les règles peut entraîner une grossesse.

Petit rappel sur le cycle menstruel et la fécondation des ovules par les spermatozoïdes

Le cycle menstruel dure en moyenne 28 jours, mais peut être plus ou moins long selon chaque personne menstruée. Il se divise comme suit :

  • Environ 14 jours de phase folliculaire
  • Le jour d’ovulation
  • Environ 14 jours de phase lutéale

Le premier jour des règles et le premier jour du cycle. L’ovaire libère donc un ovocyte mature (ovule) entre le 12e et 16e jour du cycle environ, et cet ovule reste dans la trompe de Fallope pendant 24 heures.

Le cycle revient tous les mois (environ, selon la durée du cycle de chacun.e) de la puberté jusqu'à la ménopause.

Pour qu’il y ait fécondation, les spermatozoïdes doivent être à proximité ; ils ont une durée de vie de 3 à 5 jours, donc la fécondation peut avoir lieu dans les 2 ou 4 jours qui suivent le rapport sexuel. Si l’ovule n’est pas fécondé et qu’il n’y pas de nidation de l'ovule fécondé dans l’utérus, l’ovule est évacué pendant les règles avec le reste de la muqueuse utérine (endomètre).

La période la plus propice pour être enceinte est donc de quelques jours avant la période ovulatoire, et jusqu’à 24 heures après.

 

PEUT-ON TOMBER ENCEINTE PENDANT LES REGLES ?

En principe, il n’est pas possible de tomber enceinte pendant les menstruations.

Cependant, il existe une rare possibilité de tomber enceinte pendant ses règles. En effet, si votre cycle est très court et vos règles anormalement longues et qu’après un rapport sexuel non protégé les spermatozoïdes vivent plus de 24h, alors il est possible qu’il y ait fécondation. Cela est aussi possible en cas de cycles irréguliers, qui ne permettent pas de déterminer précisément la date d’ovulation.

Une grossesse est aussi probable après un rapport sexuel pendant les règles quand celles-ci n’en sont pas vraiment. En effet, des saignements peuvent survenir au cours du cycle menstruel et être confondues avec les menstruations.

Il peut s’agir du spotting, un trouble des règles qui peut intervenir lors d’un changement de contraception hormonale, en passant d’une pilule à un implant ou un stérilet hormonal. Plus globalement, il est dû à une mauvaise harmonisation de la progestérone et de l’œstrogène (les deux hormones qui régissent le cycle menstruel féminin). D’autres personnes menstruées souffrent aussi de saignements au moment de l’ovulation ; ils peuvent être pris pour des saignements menstruels alors qu’ils n’en sont pas.

Peut-on avoir ses règles et être enceinte ?

Il n’est pas tout à fait possible d’avoir ses règles lorsqu’on est enceinte, mais il est cependant possible d’avoir des saignements vaginaux lors de la grossesse. On les appelle « règles anniversaires » et sont relativement ressemblant aux menstruations. Ce ne sont pour autant pas des règles.

On parle dans ce cas de métrorragies pour qualifier les saignements vaginaux en dehors des règles, la plupart du temps bénin. Elles sont dues à un déséquilibre hormonal ou une irritation vaginale. Pour autant, même si cela est courant, si tu remarques des saignements en dehors de tes règles, généralement de couleur rose ou marron, il faut prendre rendez-vous avec un professionnel de santé, comme un.e gynécologue ou sage-femme.

Comment ne pas tomber enceinte pendant les règles ?

Que vous soyez sous contraceptif ou non, le risque zéro n’existe pas, et pas seulement pendant les règles par ailleurs, mais pendant tout le cycle. Il est donc nécessaire de se protéger avec un préservatif masculin ou un préservatif féminin en cas de doute, et si tu n’as pas d’envie de grossesse. Cela assure une protection totale en combinaison avec une contraception, d’autant plus si tu as un cycle menstruel irrégulier.

Pour autant, l’utilisation d’un contraceptif oral comme la pilule est également une solution efficace et rend le cycle plus régulier, puisqu’il est ordonné par les hormones prises. Il vous évite également toute éventualité de fécondation durant toute la période du cycle.

Enfin, si tu utilises la méthode de la symptothermie qui permet de déterminer sa période d'ovulation (et donc de fertilité) en observant sa courbe de température corporelle et sa glaire cervicale à chaque cycle, il vaut mieux utiliser un préservatif ou faire un test d'ovulation pour d'avoir un rapport à risque lorsque tu es fertile.


Laissez un commentaire