Peut-on faire l'amour pendant les règles ?

Peut-on faire l'amour pendant les règles ?

Avoir des rapports sexuels pendant les règles est encore un sujet bien trop tabou. Que ce soit par pudeur, par crainte de sensations intimes inhabituelles, ou encore à cause d’une forme de dégoût de la personne menstruée ou de son partenaire, nombreuses sont les raisons qui peuvent amené à l’abstinence à cette période du cycle menstruel. Cependant, faire l’amour pendant les règles reste un choix basé sur le consentement mutuel des partenaires. Car oui, il n’y a pas de contre-indications, même si elles sont abondantes.

Communiquer, la base pour faire l’amour pendant les règles

Si le sexe pendant les menstruations est souvent considérés comme tabou, voir sale, l’avis sur la question ne devrait pour autant regarder que les principaux concernés. Que la relation en soit à ses débuts ou non, il est donc nécessaire d’en discuter pour ne pas créer de malaise.

Se dire les choses en douceur, parler de ce qu’on aime ou non, de nos peurs et de ce qu’on n’ose pas, est souvent l’occasion d’amener un peu plus de fluidité dans un rapport sexuel. Il est alors plus facile d’essayer de nouvelles choses, comme faire l’amour pendant les règles si vous avez envie d’essayer, mais aussi vous rendre compte, l’un ou l’autre, que vous n’aimez pas forcément, et d’arrêter.

Dans tous les cas, il n’y a jamais de honte à avoir, ou de « mauvaises pratiques » tant que la façon de faire l’amour convient à tous les partenaires sexuels.

COMMENT FAIRE L’AMOUR PENDANT LES REGLES ?

Sexe pendant les règles : comment se protéger et ne pas tomber enceinte ?

Il est nécessaire de rappeler qu’il est important d’utiliser un préservatif (ou toute autre contraception) pendant les règles (et tout le cycle par ailleurs, si tu ne désires pas être enceinte). Outre le fait qu’il existe un risque – minime – de tomber enceinte après un coït pendant les menstruations, la présence de sang multiplie également le risque de transmission de MST lors d'un rapport non-protégé.

En effet, les spermatozoïdes peuvent vivre jusqu’à 3 jours dans l’utérus ce qui peut entraîner la fécondation d'un ovule libéré par les ovaires quelques jours avant ou après le rapport sexuel par un spermatozoïde. De plus, pour certaines personnes menstruées, l’écart entre la période de saignements menstruels et la date d'ovulation peut être assez réduit, et le col de l'utérus est bien ouvert surtout autour du premier jour des règles. Cela peut aussi être vrai dans le cas d'un cycle irrégulier.

Si tu pratiques la symptothermie, il faut bien connaître ta durée du cycle pour reconnaître ta période fertile, en vérifiant notamment ta glaire cervicale et ta courbe de température. Cela peut prendre plusieurs cycles pour bien reconnaître la phase folliculaire et lutéale ; mieux vaut se protéger en cas de doutes, même pendant les règles. 

Si tu es en approche de la ménopause, cela n'est pas un marqueur d'infertilité pour autant. Chaque cycle peut être différent, et il est possible que tu ne t'aperçoives pas de la nidation d'un ovule fécondé à cause des cycles irréguliers. 

Cependant, avec la prise de certain contraceptif hormonal comme la pilule oestroprogestative (avec œstrogènes et progestérone), il n'y a pas de risque de fertilité pendant les règles, car les ovaires et follicules ne libèrent pas d'ovocyte par la trompe de Fallope, et la menstruation n'est que l'expulsion de la muqueuse utérine (endomètre). 

Enfin, si vous n’êtes pas mutuellement dépisté pour les IST, le risque de contamination par une maladie sexuellement transmissible est décuplé par la présence du sang ; le sang menstruel n’est pas impur ou plus à risque, tout saignement (buccal ou génital) multiplie simplement celui-ci.

Bien protéger ses draps pour faire l’amour pendant les règles

Les marques de sang sont plutôt tenaces ; pour éviter les tâches, mieux vaut protéger tes draps avec une serviette de bain à laquelle tu ne tiens pas trop. Tu peux également dédier un joli tissu, un peu épais et absorbant, à cette période. Préfère une couleur foncée pour ne pas être embêté.e par les résidus de tâches de sang.

Autre solution : faire l’amour dans la douche pendant tes règles. Plus de risques de tâches et peut-être même un nouveau rendez-vous excitant.

Tenter d'autres pratiques sexuelles pendant les règles

Enfin, il est bon de rappeler que le sexe est multiple et varié. Quel que soit ton orientation sexuelle, il se peut que la pénétration vaginale ne soit pas ce qui te fait le plus envie. Bien heureusement, il existe de nombreux plaisirs érotiques, comme la pratique du sexe anale (sodomie), mais aussi les caresses manuelles ou buccales. Car oui, il est possible de faire un cunnilingus pendant les règles sans ressembler à un vampire.

Même si le flux menstruel n’est pas continu, vous pouvez tout simplement porter une cup (coupe menstruelle) pendant le cunnilingus, afin de profiter des plaisirs charnels sans risquer de tâcher draps et partenaire(s). Celle-ci laisse libre ton clitoris, pour plus de plaisir.

Il ne te restera plus qu’à enfiler une culotte de règles confortable avant de t’endormir dans les bras de ton partenaire, et le tour est (délicieusement) joué 😉

Est-ce vrai que l’on a plus de plaisir en faisant l’amour pendant les menstruations ?

Comme vu, le sexe pendant les règles ne présente pas vraiment d’inconvénients… mais on pourrait même dire qu’il présente de vrais avantages car cette phase du cycle est significative d’un pic des hormones qui boostent la libido, comme pendant la période d'ovulation.

Désir et plaisir peuvent donc être mis à l’honneur pendant les règles, avec des sensations plus intenses pour tous les partenaires. En effet, la température du vagin est plus élevé pendant les règles, ce qui pourra apporter des sensations appréciables à votre partenaire (notamment masculin). De plus, la lubrification naturelle du vagin pendant les règles peut aider à rendre la pénétration plus confortable.

Cependant, à la moindre douleur dans le bas-ventre, mieux vaut consulter ton gynécologue.

De plus, faire l’amour libère des endorphines et de la dopamine qui sont des hormones jouant le rôle d’anti-douleur. Elles aident également à soulager les douleurs des crampes menstruelles, mais aussi à réduire la mélancolie et/ou le stress que l’on peut ressentir lors de cette phase du cycle menstruel. Il n’y a jamais de mal à se faire du bien, alors pourquoi hésiter si tu en ressens l’envie lors de tes prochaines règles ?


Laissez un commentaire