Tout comprendre sur les pertes marron

Tout comprendre sur les pertes marron

Autant si tu peux avoir l’habitude des pertes blanches tout au long de ton cycle, des pertes brunes peuvent être plus inhabituelles que cela soit autour de la période de tes règles ou non. Mais pas d’inquiétudes, la plupart du temps ces pertes marron sont normales et il n’y a pas de raisons de s’inquiéter.

Qu’est-ce qui provoquent des pertes marron et que signifient-elles ?

Pourquoi mes pertes sont marron ?

Tes pertes sont marron car la glaire cervicale (celle-là même que tu retrouves habituellement avec des pertes blanches) est teintée de sang oxydé. Le sang dans ton corps « vieillit » et passe ainsi du rouge au marron. Il y a plusieurs raisons, souvent bénignes, qui peuvent être la cause de ce sang dans vos pertes.

Quelles sont les causes des pertes marron ?

Si cela peut paraître alarmant que d’avoir des pertes mélangées à du sang, il y a cependant plusieurs raisons qui peuvent expliquer ces pertes brunes.

Les pertes avant ou après tes règles

Tes règles peuvent commencer ou se terminer avec quelques jours de pertes un peu brunes. C’est tout à fait normal et ça fait partie de tes menstruations.

Les pertes brunes pendant ton ovulation

Pendant l’ovulation, tu peux observer des pertes brunes (ou un peu rosée). Cela est dû à l’augmentation du niveau d’oestrogène qui entraîne le développement de la paroi utérine… mais c’est la progestérone, qui augmente après l’ovulation, qui permet d’épaissir cet endomètre utérin. Ainsi, entre ces deux poussées d’hormones, de légers saignements (spotting) peuvent être observés pendant l’ovulation.

Les pertes brunâtres à cause du stérilet

Le stérilet en cuivre, un moyen de contraception sans hormone contrairement à la pilule, peut parfois causer des pertes marron, juste avant les règles, mais aussi tout au long des cycles. Même si cela intervient surtout dans les premiers mois qui suivent la pose du stérilet, cela peut aussi arriver plus tard, car la présence du stérilet peut causer une légère inflammation de la muqueuse. Si cela vous inquiète, parlez-en à votre praticien ; il se peut qu'un changement de méthode contraceptive soit à prévoir.

Les pertes marron dues à une irritation du col de l’utérus

Le col de l’utérus est relativement sensible ; des examens gynécologiques comme un frottis, ou des rapports sexuels un peu intenses ou rapprochés peuvent entraîner des pertes brunâtres. Rien d’inquiétant tant que ces pertes ne s’accompagnent pas de douleurs. Si cela arrive régulièrement, n’hésite pas cependant à consulter un praticien (gynécologue, sage-femme). Il pourra vérifier l'inflammation ou non de tes muqueuses et écarter un diagnostic d'endométriose.

Les pertes marron dues à une maladie inflammatoire pelvienne

La maladie PID (avec ou sans IST) peut causer des pertes marron. Cependant, elles sont généralement accompagnées de douleurs abdominales et pendant les rapports sexuels, mais aussi de fièvre, de mauvaises odeurs et de sensations de brûlures au niveau génital, notamment quand tu urines. Les pertes brunes ne sont donc pas le seul signe de cette maladie.

Les pertes brunes dues à des kystes aux ovaires ou au SOPK

Un kyste aux ovaires est une petite poche de liquide qui se forme sur ou dans l’ovaire ; bénin la plupart du temps, cela peut pour autant causer des sensations désagréables : maux dans le bas-ventre, le dos, douleurs pendant les règles ou les rapports sexuels… Mais il est aussi possible de ne pas ressentir de symptômes particuliers. Ces kystes peuvent causer des pertes brunes à tout moment du cycle à cause l’inflammation créée par le kyste ovarien.

Il en est de même pour le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK), qui lui est causé par un dérèglement des hormones, et peut donc s’accompagner d’autres symptômes typiques du dérèglement hormonal, tels que les pertes brunes et kystes, comme un cycle menstruel irrégulier, de l’acné ou une prise de poids.

Une simple échographie chez le gynéco pourra déterminer si vous êtes concernés par un (ou des) kyste à l'ovaire, qui peut avoir un impact sur ta fertilité.

Des pertes brunes lors de la péri-ménopause

Généralement, au-delà de 45 ans, les pertes marron peuvent être dues à la péri-ménopause (les signes avant-coureurs de la ménopause), d’autant plus si elles sont accompagnées d’autres symptômes comme des bouffées de chaleur, des insomnies ou encore des sautes d’humeur.

 

Des pertes brunes pendant la grossesse : doit-on s’inquiéter ?

Au début de la grossesse, il arrive que les personnes menstruées observent des pertes marron qui peuvent inquiéter ; est-ce le signe d’une fausse couche ? Est-ce le signe d’un risque lors de la grossesse ou avec le placenta ? Il ne faut pas s’inquiéter outre mesure : cela arrive et si c’est ponctuel, vous n’avez rien à craindre. Cependant, si ces sécrétions brunes persistent pendant votre grossesse, parlez-en à votre gynécologue ou sage-femme.

A contrario, ce n’est pas non plus un signe que tu es tombé.e enceinte, car les pertes de nidation ne sont pas des preuves concrètes. La sécrétion brunâtre n’est pas un symptôme universel de fécondation, d’autant plus que des pertes marron peuvent être annonciatrices des règles à venir.

 

Les pertes marron sont-elles un signe de cancer du col de l’utérus ?

Il est vrai qu’un cancer du col de l’utérus peut provoquer des pertes brunes… mais ce n’est pas le seul symptôme dans le cas d’un cancer. Les pertes brunâtres sont accompagnées de douleurs pendant les rapports sexuels, avec des saignements après, mais aussi des règles plus importantes, plus longues et avec des saignements entre les règles.

Il est bon aussi de rappeler que seulement 0,7% des personnes menstruées sont diagnostiquées d’un cancer du col de l’utérus. Il ne faut pas donc s'inquiéter outre mesure d'une possible présence de tumeurs.

Que faire en cas de pertes brunes ?

La première chose à faire quand vous avez des pertes brunes, c’est de le noter ; de nombreuses applications de suivi de cycle menstruel existent afin de suivre tous les symptômes liés. Cela vous permettra d’observer leur fréquence et de comprendre si ces pertes marron sont liées à une phase de votre cycle (à l’ovulation par exemple), ou lors d’une activité en particulier (un rapport sexuel par exemple).

Ce suivi vous permettra ainsi de voir si les pertes apparaissent sur plusieurs semaines, ou si elles s’accompagnent d’autres symptômes (odeurs inhabituelles, crampes, irritations vaginales), vous aurez toutes les informations pour consulter votre gynécologue ou sage-femme. Il pourra faire les examens nécessaires pour vous donner la cause de ces pertes brunâtres.


Laissez un commentaire