A quoi sont dus les cycles menstruels irréguliers ?

A quoi sont dus les cycles menstruels irréguliers ?

Si chaque personne menstruée connait un cycle différent, le cycle menstruel est jugé comme irrégulier  si l'intervalle entre deux cycles se situe constamment en dehors de la fourchette de 24 à 38 jours sans raison expliquée.

Même si une certaine variation peut être normale, notamment au moment des ménarches (premières règles) ou en périménopause (la période avant la ménopause, soit l’arrêt des règles), il est également possible d’avoir un cycle variable après en retour de couche ou à l’arrêt de sa contraception hormonale.

Cependant, en dehors de ces moments de vie, un cycle constamment irrégulier est souvent le signe d’un problème qui implique de consulter un gynécologue. Pour autant, à quoi ces cycles irréguliers sont dus ? Quels comportements ou événements extérieurs peuvent impacter la régularité de vos cycles menstruels ? Quels affections peuvent dérégler le système hormonal et les règles ? Quels impacts sur la santé peut avoir un cycle irrégulier ? On vous dit tout.

TOUT COMPRENDRE SUR LES CYCLES IRRÉGULIERS

Comment définir un cycle irrégulier ?

Le cycle menstruel est considéré comme irrégulier lorsque la presque totalité des cycles est en dehors de la période « normale » dans les six derniers mois. Cela peut se traduire par des règles peu fréquentes ou trop fréquentes, ou même imprévisibles.

Ainsi, pour un.e adolescent.e, un cycle irrégulier se traduira par une durée inférieure à 21 jours ou supérieure à 45 jours. Pour un.e adulte, le cycle irrégulier se traduira pas une durée inférieure à 24 jours ou supérieure à 38 jours, mais aussi par une variation de 9 jours d’un cycle à l’autre.

Un cycle irrégulier peut aussi se traduire par une aménorrhée, soit une absence de règles pendant plus de 90 jours, sauf si grossesse, ménopause, ou arrêt récent de contraception hormonale comme la pilule ou le stérilet hormonal.

Quelles sont les causes des règles irrégulières ?

Il est plutôt rare que les menstruations soit irrégulières tout au long de la vie d’une personne menstruée. En effet, le cycle évolue tout au long des années, au gré des fluctuations hormonales qui dirigent – bon gré, mal gré – le cycle menstruel.

Plusieurs facteurs influencent cependant le cycle et la régularité des règles : la maladie, l’arrêt d’une contraception hormonale comme la pilulle, l’implant ou le stérilet, une fausse couche, l’allaitement, le retour de couche après une grossesse, de l'endométriose ou un syndrome des ovaires polykystiques, un déséquilibre hormonal, les premières règles ou encore les « dernières » avant la ménopause. Mais globalement, c’est ton mode de vie qui va aussi avoir un impact sur la régularité de tes menstruations.

Le stress, physique et/ou émotionnel, est un des facteurs courant qui perturbe le cycle menstruel. On retrouve aussi la perte ou prise de poids, les chocs émotionnels, l’excès de sport, la consommation de tabac ou médicaments, mais aussi une mauvaise alimentation ou des troubles du sommeil. La liste est longue, et l’effet de l’un ou l’autre des facteurs sur les menstruations dépend de chaque personne. En soit, aucun.e n’est à l’abri de règles irrégulières.

Pourquoi est-ce qu’un dérèglement du cycle menstruel n’est pas à prendre à la légère ?

Des règles constamment irrégulières peuvent avoir un réel impact sur la santé. Que ce soit à long ou court terme, cela peut entraîner des problèmes de santé plus ou moins grave. En effet, le bon fonctionnement du cycle menstruel (donc avec des règles régulières), est lié à la fertilité, à la bonne santé du cœur et des os, mais aussi au sommeil et au métabolisme. C’est pourquoi il est important de suivre son cycle menstruel, sur un calendrier papier ou sur une application dédiée, afin de diagnostiquer au plus tôt des cycles menstruels irréguliers et de consulter un professionnel de santé afin de recevoir le traitement adapté.

Il faudra cependant bien faire part au professionnel de santé (gynécologue, sage-femme …) de l’historique de votre cycle, ainsi que de tout changement récent, tant sur les ressentis physiques qu’émotionnels. Tu peux aussi exprimer, si c’est le cas, tes remarques sur des douleurs abdominales, un changement de poids ou dans ta pilosité, car cela peut aussi être des indicateurs sur les causes de l’irrégularité du cycle.

Le praticien te questionnera surement sur ton parcours médical (antécédents médicaux et chirurgicaux), pourra te faire faire des analyses sanguines pour vérifier les taux d’hormones (thyroïde, testostérone, prolactine…) et/ou te faire une écographie pelvienne des ovaires et de l’utérus.

Enfin, retrouver un cycle régulier vous permettra de rester en bonne santé, mais aussi d'être enceinte plus facilement si tu as un souhait de grossesse. En effet, il est plus difficile d'avoir une fécondation sans ovulation (libération de l'ovule par l'ovaire) régulière, même si des règles irrégulières ne sont pas forcément signe d'une infertilité. 

 

Comment réguler son cycle menstruel naturellement ?

Il existe de nombreux cas où les règles peuvent de nouveau être régulières grâce à des méthodes alternatives, plus douces et naturelles. En effet, bon nombre des causes des règles irrégulières concernent le mode de vie. Ainsi, tu peux :

  • Faire attention à ton alimentation, car elle joue un rôle général pour ta santé, avec des aliments riches en fer et vitamine C, et des acides gras essentielles
  • Faire une cure d’huile d’onagre et d’huile de bourrache, qui sont très bénéfiques pour tous les symptômes liés aux menstruations
  • Utiliser des huiles essentielles, comma la sauge sclarée, l’estragon ou l’anis ver. Fais attention cependant aux précautions d’utilisation et aux contre-indications pour chacune des ses huiles essentielles
  • Prendre des infusions de gattilier, achillée millefeuille, sauge, alchémille ou persil, qui sont très efficace pour aider à un cycle menstruel irrégulier ou même des règles abondantes et/ou douloureuses ou pendant le syndrome prémenstruel
  • Avoir recours à l’homéopathie, avec le Cyclamen et le Pulsatilla pour réguler tes règles

Attention cependant, ces méthodes naturels ne remplacent pas l’avis d’un professionnel de santé.

Les règles irrégulières sont un sujet qu’il faut  prendre au sérieux, car même si quelques irrégularités dans ton cycle menstruel peuvent s’expliquer selon la période de vie (stress, choc émotionnel, activité sportive exceptionnellement plus importante …), une modification significative du cycle menstruel n’est pas anodine.

Cela peut être :

- des règles qui deviennent soudainement très abondantes (en dehors des premiers mois après la pause d’un DIU au cuivre),

- si tes règles deviennent plus fréquentes que tous les 21 jours ou moins fréquentes que tous les 35 jours,

- tu as des saignements entre tes règles et en dehors de la période d’ovulation, ou après une ménopause diagnostiquée

- tes règles sont plus longues que d’habitude et dépassent les 7 jours

- tes règles sont irrégulières et il y a un souhait de grossesse

- il y a une absence de règles de plus de 90 jours, et tu n’es pas enceint.e


Laissez un commentaire