Mauvaises odeurs pendant les règles : est-ce normal ?

Mauvaises odeurs pendant les règles : est-ce normal ?

Les règles sont rarement une partie de plaisir ; entre les crampes, les sautes d’humeur, le flux parfois abondant à gérer et les galères qu’on connaît tous.tes … on se passerait bien de cette odeur gênante des règles qui semblent nous pointer du doigt comme un panneau lumineux qui indiquerait « j’ai mes règles ».

Car oui, les règles ont une odeur, et on la sent surtout lorsqu’on a une protection hygiénique externe. On en vient souvent à se demander si c’est cette protection périodique qui est en cause, ou si on a un problème … Que nenni ! Mais alors, comment s’expliquent ces odeurs de règles ? Et surtout, à  partir de quand se tourner vers son praticien (gynécologue ou sage-femme) ? Est-ce que cela sent plus fort avec une culotte de règles ? Comment réduire ces mauvaises odeurs de règles ? On vous dit tout !

 

POURQUOI LES REGLES SENTENT MAUVAIS ?

 

Une odeur naturelle de règles

Il faut savoir que le sang des règles n’est pas seulement du sang. Il est certes composé du même sang qui coule dans nos veines, mais aussi de morceaux de notre endomètre (la muqueuse utérine qui se forme pour une possible nidification de l’ovule fécondé par un spermatozoïde), de sécrétions vaginales et de l'utérus, et des bactéries qui forment la flore vaginale (des micros-organismes pleins de bonnes bactéries) Le sang des règles ne peut donc pas avoir la même odeur métallique que le simple sang, car il est composé de pleins d’autres éléments. Cela ne dépend pas de ton hygiène intime, ni de si tes règles sont abondantes ou pas.

Pour rappel, les règles ce n’est pas sale pour autant. C’est un processus tout à fait naturel d’évacuation de votre corps. De plus, l’odeur est variable selon chaque femme, mais parfois aussi selon le cycle menstruel, les activités ou même ce que l’on mange, car cela va modifier l'acidité de la muqueuse vaginale. Et rassure toi, ça ne sent pas à des kilomètres à la ronde autour de toi.  

 

Quand faut-il consulter si l’odeur des règles est désagréable ?

Même s’il est tout à fait normal que les pertes vaginales lors des menstruations aient une odeur particulière, il peut être nécessaire de consulter si tu sens une odeur de poisson très forte.

Si lors d’un cycle menstruel, l’odeur de tes règles semble plus nauséabonde qu’à l’accoutumé, il est recommandé de se tourner vers un professionnel de santé (médecin généraliste, gynécologue, sage-femme) pour vérifier qu’il n’y a pas un problème. En effet, si la mauvaise odeur des règles s’accompagne de sensations de brûlure et de démangeaisons génitales ou urinaires, il s’agit souvent d’une infection vaginale comme la vaginose bactérienne (mycose vaginale), d’une IST (infections sexuellement transmissibles), d'une vaginite (irritation des muqueuses), ou d’autres types d'infections vaginales à cause d’un déséquilibre de la flore vaginale. La plupart du temps cela est bénin, et il suffit d’ovules antibiotiques et de crèmes antifongiques pour en venir à bout.

Par ailleurs, cette règle s’applique à n’importe quel moment du cycle. Fais attention également si tu as une mauvaise odeur très forte alors que tu as une protection interne (cup ou tampon) ; cela peut être le signe d’un début de syndrome du choc toxique (SCT), surtout si tu as oublié de retirer ta protection.

 

Comment réduire les mauvaises odeurs de règles ?

Le principal facteur des mauvaises odeurs pendant les règles, c’est la flore vaginale et ses bactéries (hors infection). Si la flore vaginale est équilibrée, alors les odeurs seront moindres. Cependant, certaines personnes menstruées sont plus sujettes aux mycoses vaginales à répétition ; une cure de probiotiques et lactobacilles (en gel ou ovule) ou manger plus de yaourts natures qui en contiennent, peut aider à garder une flore vaginale équilibrée.

Il faut aussi veiller à rester au sec autant que possible, avec des sous-vêtements en matière naturelle qui absorbent la transpiration (coton, bambou, lyocell) qui ne sont pas trop serrés afin d'éviter les irritations et se rincer la vulve à l’eau claire et sans savon afin d’éliminer les bactéries et les germes.

Même si cela semble une bonne idée sur le moment, il faut absolument éviter les douches vaginales, qui vont abîmer la flore, les protections parfumées et les savons parfumés. Il faut également éviter le sucre et l’alcool qui « nourrissent » le terrain des mycoses en perturbant le microbiote vaginal et de macérer dans l’humidité après le sport, ou une baignade.

Enfin, il ne faut pas oublier que des mauvaises odeurs peuvent aussi apparaître après les rapports sexuels sans préservatifs à cause du sperme qui reste au fond du vagin et macère avant d'être expulsé. Une petite toilette intime après les relations sexuelles avec un produit lavant adapté ou de l'eau claire, peut éviter ce genre d'inconfort et la prolifération de champignon.

Choisir la bonne protection pendant ses règles pour éviter les mauvaises odeurs

Il est bon de rappeler que les protections hygiéniques jetables sont à changer toutes les 4 heures, et de préférer des protections biologiques aux conventionnelles. En effet, la plupart des protections comme les serviettes hygiéniques et les tampons contiennent des produits chimiques qui sont nocifs pour la flore vaginale (celle à chouchouter justement).

Le mieux est donc de choisir une protection lavable, qui en plus d’être zéro déchet, est fabriquée avec un tissu drainant, antibactérien et sans substance chimique nocive. Les culottes REPEAT respectent ta flore vaginale et évitent un maximum d’odeur dues aux bactéries du sang menstruel. Dans tous les cas, tu ne sentiras pas plus mauvais avec une culotte menstruelle, car elles sont conçues pour absorber le sang et neutraliser les odeurs. De plus, c’est vraiment les protections hygiéniques jetables qui sont plus responsables des mauvaises odeurs en ne respectant pas ta flore vaginale. Et si odeur il y a, ce sera simplement ton odeur naturelle. Il est important d’en prendre conscience et de ne plus diaboliser cette odeur qui t’appartient.

Penses également à bien nettoyer et faire sécher correctement ta culotte de règles afin d’éviter d’éventuelles mauvaises odeurs. Il est d’ailleurs plus facile de n’utiliser que des culottes de règles pendant tes menstruations lorsque tu en as au moins trois pour pouvoir en avoir toujours une d’avance, tout en suivant bien les instructions de lavage. C’est pourquoi, chez REPEAT, on vend nos culottes en pack : une protection lavable, écologique et saine assurée pour tous tes cycles menstruels.


Laissez un commentaire