Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.
Vous venez de débloquer la livraison gratuite. Plus que 70€ pour débloquer la livraison gratuite

SOLDES D'ÉTÉ 🌞 jusqu'à -30% sur tout le site

30 jours pour essayer gratuitement

SOLDES D'ÉTÉ 🌞 jusqu'à -30% sur tout le site

Plus d'un million de culottes menstruelles vendues

SOLDES D'ÉTÉ 🌞 jusqu'à -30% sur tout le site

Payez en 3 fois sans frais dès 49€ d'achat

Pertes noires ou marrons : quand faut-il s'inquiéter ?

Pertes noires ou marrons : quand faut-il s'inquiéter ?

 Tu t’inquiètes de retrouver du sang noir dans tes sous-vêtements en dehors de tes règles ? Cela peut te rendre anxieux.se et ça peut se comprendre. Cependant, en général, les pertes dites noires et les pertes brunes ne sont pas dangereuses à moins qu'elles ne soient accompagnées d'autres symptômes tels que des douleurs pelviennes ou une mauvaise odeur. On t’explique tout sur ce que signifie les pertes noires.

 

PERTES NOIRES : POURQUOI DU SANG NOIR EN DEHORS DES MENSTRUATIONS ?

Les pertes  noires, aussi appelées pertes brunes ou pertes marrons, sont le plus souvent un mélange de sang, de caillots sanguins et de pertes vaginales. Leur couleur, qui va du bordeaux foncé au noir ou au brun, s'explique par l'oxydation du sang. En effet, le sang s'oxyde et se noircit lorsqu'il est exposé à l'air. C'est un phénomène courant quand le sang menstruel reste dans le vagin avant de s'écouler.

 

Dans quelles situations peut-on avoir des pertes noires en dehors des règles ?

Les  pertes ou règles noires peuvent se produire dans de nombreuses situations différentes. Les plus courantes sont :

  • Juste avant le premier jour des règles, ou juste à la fin des règles, surtout si la perte de sang est faible et a tendance à rester dans le vagin.
  • Au moment de l'ovulation, où le corps est exposé à de fortes fluctuations hormonales (hormone lutéinisante, progestérone, œstrogène, etc.). C'est ce qu'on appelle du spotting d'ovulation
  • A cause de contraceptifs hormonaux inadéquats tels que des pilules mal administrées qui provoquent des saignements légers pendant tout le cycle menstruel 
  • Une inflammation du col de l'utérus et/ou de la muqueuse vaginale, qui va provoquer de micro-saignements qui peuvent mettre du temps à s'écouler. Cela peut arriver après des rapports sexuels douloureux ou à la pause d'un stérilet
  • Le stress, qui est souvent facteur de perturbation au niveau des hormones

Si tu n'y es pas habitué.e, il est vrai que du spotting de couleur noire peut paraître inquiétant. Mais rassure-toi, la plupart du temps, il n’y a pas lieu de s’inquiéter et ce n’est qu’un phénomène courant que l’on peut observer dans sa vie de personne menstruée.

 

Que faire si tu as des pertes noires pendant la ménopause ?

De mêmes, des pertes noires peuvent survenir pendant la ménopause. Les cycles menstruels deviennent irréguliers (préménopause) et s'arrêtent progressivement (périménopause). Les niveaux de progestérone font les montagnes russes, ce qui provoquent de fortes variations des taux hormonaux, et donc la possibilité de pertes brunes.

Au stade de la post-ménopause (lorsque la ménopause est confirmée après un an sans ovulation ni menstruation), le corps s'adapte au nouvel équilibre hormonal. Le cycle menstruel est donc interrompu, tout comme les règles noires. Seulement dans ce cas, s’il y a un écoulement brun persistant, cela peut être un symptôme qui nécessite des soins médicaux.

 

Que faire si tu as des pertes noires pendant la grossesse ?

S’il y a bien des périodes dans notre vie où on ne s’attend pas à avoir du sang menstruel au fond de sa culotte, et encore moins du sang noir, c’est lors d’une grossesse ou de la ménopause.

Pour autant, au début de grossesse, il n'est pas rare de remarquer une petite quantité de saignements appelées « règles anniversaire ». Ces pertes brunes sont dues à de fortes fluctuations hormonales due au fait d’être enceinte. . En général, ces pertes vaginales ne sont pas graves, mais si elles changent d'aspect ou augmentent rapidement, consultez immédiatement votre gynécologue ou votre sage-femme.

Cela peut aussi arriver après l'accouchement, notamment lors de relations sexuelles avec pénétration qui vont raviver les irritations génitales ; ce sont généralement des pertes peu abondantes, qui peuvent par conséquent mettre du temps à s'écouler.

Faut-il consulter un médecin si on a des pertes noires, et comment les traiter ?

Comme vu précédemment, les pertes noires n'ont pas de caractéristiques alarmantes à moins qu'elles ne soient accompagnées d'autres symptômes tels que fièvre, odeur nauséabonde ou douleurs abdominales.

Il est préférable de demander l'avis de ton médecin, gynécologue ou sage-femme en cas de doute si :

  • Les règles noires sont malodorantes et indiquent une infection (mycose, vaginose bactérienne ou vaginite, maladies sexuellement transmissibles comme la chlamydia, l'herpès ou le trichomonas, etc.).
  • Le spotting noir s’accompagne de symptômes douloureux (douleurs pelviennes, brûlures, démangeaisons, etc.). Ils sont les signes possibles de complications pendant la grossesse (fausse couche ou grossesse extra-utérine), ou de pathologies bénignes de l'utérus (type polype ou fibrome) ou du col de l'utérus (inflammation ou infection).

Après un diagnostic, ton médecin te prescrira probablement un prélèvement vaginal, éventuellement complété par d'autres examens gynécologiques comme un frottis ou une échographie. Le traitement des pertes noires dépendra de la cause de ce trouble.

Dans certains cas, il peut également être nécessaire d'ajuster la contraception en passant de la pilule à un DIU ou à un implant contraceptif.

Dans d'autres cas, un traitement antibiotique (antibiotiques destinés à prévenir la prolifération des germes) pour lutter contre les infections comme les vaginites ou un traitement antifongique (crème topique et ovule vaginal) peut être prescrit pour traiter les mycoses pouvant poser problème. 

Au long terme, il peut être intéressant de faire une cure de probiotiques adaptée pour éviter inconfort et infection vaginale à répétitions. Elles sont souvent à base de lactobacilles et sous formes d'ovules vaginaux.

Pour ton hygiène intime, mieux vaut choisir des lingettes sans parfum ni produits chimiques, des savons au pH neutre, ou des savons alcalins en cas de mycose sans jamais dépasser une semaine d’utilisation et avec une utilisation uniquement au niveau de la vulve, c'est-à-dire à l'extérieur du vagin. Ne fais surtout pas de douche vaginale, cela pourrait aggraver la situation en perturbant la flore vaginale ; parfois rien ne vaut une toilette intime simplement à l'eau claire. 

Comment choisir une protection hygiénique confortable en cas de pertes noires ?

Même si les pertes noires ne doivent être pas une source d'inquiétude dans la plupart des cas, elles restent une préoccupation quotidienne en matière de santé. L’utilisation de tampons est totalement déconseillé si tu as des pertes, car il n'y a pas beaucoup de sang menstruel.

Rien de mieux qu'une culotte menstruelle confortable, discrète et esthétique pour être protégé.e même en période de spotting. Elle peut être portée pendant 12 heures sans fuite et elle est lavable en machine pour la réutiliser durant plusieurs cycles (et années).

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

30 jours satisfait·e ou remboursé·e. Livraison sous 2 à 3 jours ouvrés.

Panier

Vous venez de débloquer la livraison gratuite. Plus que 70€ pour débloquer la livraison gratuite.
Plus de produits disponibles à l'achat

Votre panier est vide.